Puerto Varas et le Lago Todos Los Santos

Après notre ascension du volcan Quetrupillan, nous poursuivons notre découverte de la région des lacs et faisons halte dans la petite ville de Puerto Varas, au bord du lac Llanquihue et offrant un panorama de rêve sur le volcan Osorno. 

LE LAC MILLE FOIS SAINT

A quelques encablures de Puerto Varas, le parc naturel Vicente Perez Rosales, marque la frontière avec l’Argentine. Au coeur du parc, le plus beau lac du Chili, admirablement nommé Lago de Todos Los Santos, étire ses eaux couleur « crème de menthe » entre des rivages boisés surmontés de hautes montagne d’où jaillissent les pics enneigés de trois volcans mythiques. L’Osorno et son cône parfait, le Puntiagudo avec son sommet en aiguille et le Tronador qui marque la frontière avec le pays rival.

Nous choisissons de découvrir le lac en bateau, et nous groupons pour cela avec deux français rencontrés à Pucon. Au final, nous n’effectuerons qu’une petite traversée (c’est très cher) mais, le soleil aidant, nous bénéficierons de superbes vues sur le lac et les sommets, encore enneigés en cette saison.
Sur le chemin du lac, nous longeons le Rio Petrohué dont les eaux turquoises (issues du lac) s’agitent avec force à l’approche des Saltos de Petrohue puis s’éloignent en direction du volcan Cabulco.

L’endroit nous plait vraiment et puisque la météo est de notre coté, nous choisissons de passer une nuit au bord du lago de Todos Los Santos, en face du minuscule port de Petrohué.

Des petites plages de sable noir bordent le lac et nous nous offrons un bain de soleil avec vue sur le lac et ses volcans.
Pour un peu on aimerait presque piquer une tête mais l’eau est déjà bien trop froide pour y tremper les pieds !

SENDERO SOLITARIO

Les prévisions météo étant moins optimistes pour la suite du séjour, nous laissons de côté le lac pour une journée à arpenter les pentes du volcan Osorno. Plusieurs options, tous niveaux confondus, sont disponibles (voir carte plus bas) mais, sous les conseils d’un ranger de la CONAF, nous choisirons finalement d’opter pour la plus simple. En effet, le volcan Calbuco, voisin de Puerto Varas, est rentré en éruption en avril denier et a recouvert la région d’une épaisse couche de sable volcanique, rendant la marche pénible. Nous empruntons donc le chemin El Solitario toujours dans le Parc National Vicente Peres Rosales, au détriment donc de la « fameuse » boucle de la Desolacion  (notez le talent des Chiliens pour choisir des noms de sentiers qui donnent envie de marcher 😉 ).

Le sentier Solitario est relativement court (6km aller) mais présente la particularité de traverser 3 types d’écosystèmes. Nous passerons tout d’abord dans une forêt dite ‘moyenne’, avec des petits arbustes, puis traverserons un grand terrain d’alluvions volcanique. Celui ci est formé de sables et de débris de roches. A ce niveau, la couche de sable volcanique du Cabulco a fait disparaitre les balises du chemin et nous nous aidons donc des empreintes sur le sable pour nous diriger ! La dernière partie de la randonnée se faufile à travers un bois humide, caractéristique de la forêt valdivienne.

Contrairement aux autres pays traversés jusqu’ici, la faune chilienne n’est pas exubérante hormis des nuées de bourdons qui nous tourneront autour durant les 4h de randonnée (ils sont très offensifs !). Nous finirons notre marche au niveau de la laguna verde, sur la route longeant le lac Llanquihue et, au moment de nous poser pour pique-niquer, nous retrouverons nez à nez avec un renard andin :-).

PUERTO TRANQUILO  

Puerto Varas est une ville très tranquille, a l’influence germanique, couchée au bord du lac Llanquihue. La balade du front de lac permet, par temps clair, d’observer la masse blanche du volcan Osorno sous toutes ses coutures. Le dimanche après midi, des familles viennent profiter des plages environnantes et des rayons du soleil en ce début de printemps. Les plus courageux, c’est à dire les enfants, se baignent même dans ces eaux glacées !

Puerto Varas n’échappe pas à la mode et des foods trucks sont rassemblés près du lac. C’est relativement bon marché et nous nous laisserons tenter par un ceviche de saumon et un pastel de Choclo (plat chilien à base de maïs avec une préparation de viandes, oignons et quelques morceaux de poulet, oeufs durs et olives) que nous dégusterons en regardant le volcan (on ne s’en lasse pas).


QUELQUES INFOS PRATIQUES

  • Hébergement à Puerto Varas : Nous avons séjourné à l’hospedaje « Ellenhaus« , un vrai labyrinthe comme dirait le guide du routard ;-). Les chambres sont propres, avec des rangements. Une cuisine est aussi à disposition des voyageurs. Compter 25€/nuit avec sdb partagée et petit déjeuner.
  • Les Saltos de Petrohué : Des mini bus partent toutes les heures depuis Puerto Varas pour Petrohué et le Lago de Todos Los Santos. Le premier départ est à 8h30. Compter environ 1h00 de trajet jusqu’aux Saltos de Petrohué (2,60€). Ensuite, il reste 6km jusque Petrohué (1h30 de marche environ). Le chemin suit la route, non goudronnée, et permet de s’approcher du Rio (bien plus beau depuis la route qu’a l’emplacement des chutes au final) et d’apprécier le panorama sur les volcans Osorno et Calbuco.
  • Hébergement à Petrohué : Nous avons séjourné à l’hospedaje familia Kuschel, en face du port (il n’y a pas de pont, demander à un pêcheur de vous y conduire en barque). Compter 25€/nuit avec sdb privée et petit déjeuner. La gérante n’est pas très sympathique. Très belle vue sur le volcan Osorno et petites plages en longeant le lac. Pour tout séjour prolongé, mieux vaut ramener ses provisions car il n’y a pas de supermarché à Petrohué, juste une cafeteria hors de prix.
  • Lago Todos los Santos : Des agences proposent des tours d’une journée en bateau de Petrohué à Peulla (minimum de 35€/personne, jusqu’à 230€ pour se rendre jusqu’à Bariloche en Argentine). Une autre option (celle que nous avons préféré) consiste à se rendre directement au port de Petrohué et de négocier sur place avec un ‘pêcheur’ votre tour sur le lac. Compter 1h30 aller-retour de Petrohué jusqu’au Rincon del Osorno (possibilité de revenir vers Petrohué par un sentier), pour 13€/personne (bateau de 4 personnes).
  • Sentier El Solitario : Le sentier débute juste avant les chutes de Petrohué (en venant de Puerto Varas). Il est très sablonneux mais pas vraiment difficile. Compter environ 2h30 de marche pour 5,6km. Une fois que vous êtes sur la route, il y a 6km jusque la laguna verde. Il y a des tables de pic nique pour déjeuner.
  • Carte Parque Vicente Perez Rosales (Ensanada-Petrohué) :

carte parque Vicente Perez Rosales

Anne-Cha & Clément

3 réflexions sur “Puerto Varas et le Lago Todos Los Santos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s