Escale surprise au Paraguay : les missions Jésuites

Nous n’avions, à la base, pas prévu de faire une halte entre Salta et Iguazu mais nous nous n’avons pas pu résister à l’occasion de découvrir notre 7eme pays du voyage et avons donc décidé de faire un petit détour par le Paraguay.
Outre l’attrait d’une nouvelle frontière, d’une nouvelle culture et d’une nouvelle monnaie, c’est surtout l’opportunité de découvrir les missions Jésuites les mieux préservées d’Amérique du Sud qui nous a attiré dans ce pays éloigné des circuits touristiques.

MISSIONS IMPOSSIBLES

Les missions Jésuites, aussi appelées Reducciones, sont des micros sociétés établies au XVIIeme siècle et fruits de la rencontre entre les missionnaires de la compagnie de Jésus et les indiens Guaranis. Les Jésuites, à contre courant des moeurs de l’époque qui voulaient que les indiens soient réduits à l’état d’esclaves, furent à l’initiative de la création de ces expériences utopiques où le « meilleur » des deux civilisations se rencontrait en des communautés mixtes le tout sur fond de chrétienté.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces expériences furent un franc succès, aussi bien sur le plan des arts (développement important du « baroque » Guarani) que sur le plan social et très vite les Reducciones se multiplièrent.
Cependant, après seulement un siècle d’existence, l’expérience finit par tourner court sous le feu des armées espagnoles et portuguaises, venues rétablir « l’ordre et la morale » avec la bénédiction du pape.

JE VAIS À JÉSUS

De cette époque demeurent des témoignages importants en Argentine, au Brésil et au Paraguay tels que les ruines de Trinidad et de Jésus réputées pour être les missions les mieux préservées du continent (et déclarées patrimoine universel de l’humanité par l’UNESCO).

L’avantage de visiter les missions au Paraguay c’est que nous avions la garantie d’être tranquilles sur les sites et nous ne nous sommes pas trompés !
Les ruines sont plutôt bien préservées et témoignent d’un savoir faire et d’une ambition impressionnante compte tenu de la durée de vie des missions (environ 100ans). Les deux sites sont construits sur un plan identique avec une grande place centrale flanquée d’une église monumentale et d’une école puis, autour de la place, des habitations en dur destinées aux indiens. Les bas reliefs et les sculptures qui ont résisté au temps étonnent par leur beauté, surtout quand on sait que les indiens ont du tout apprendre sur le tas !
Une vraie découverte pour nous qui nous a donné envie de regarder le film Mission sorti en 1986 et traitant de ce sujet.

CHILAVERTLAND

Un petit mot sur le Paraguay au sein duquel nous ne sommes restés que 2 jours, traversant la province du sud est en direction du Brésil. Un court séjour mais qui nous a donné envie d’en voir plus tant nous avons été conquis par ses habitants très serviables, ses routes brunes entourées d’une végétation très verte et ses prix très raisonnables. Peut être pour un prochain voyage 😉 !


QUELQUES INFOS PRATIQUES :

  • Se rendre au Paraguay : Depuis Salta c’est très simple : la compagnie Tigre Iguazu dessert les villes de Clorinda et Posada, frontalières du Paraguay.  Compter 16-18h de trajet (de nuit) et 80€ pour Posada. Depuis le terminal de Posada, des bus internationaux passent la frontière au dessus du Rio Parana jusqu’au terminal d’Encarnacion. Normalement le bus s’arrête pour permettre aux passagers de procéder au formalités administratives (plus ou moins bâclées en ce qui nous concerne).
  • Encarnación : nous avons apprécié l’hôtel Germano, en face du terminal de bus, une nuit en chambre double avec la clim y coûte 20€. Pour manger, nous recommandons le restaurant Sultan, plus loin en direction de la Plaza Del Armas. Par beau temps, il peut être intéressant de faire un tour vers la plage artificielle créée sur le Rio Parana. Lors de notre passage il pleuvait et l’eau était marron mais nous avons vu des photos qui laissent penser que cela peut être sympa.
  • Se rendre aux missions : les ruines de Trinidad sont situées à 30km d’Encarnacion, celles de Jésus, 10km plus loin. Départ toutes les 30min depuis Encarnación.
  • Les missions : l’entrée est valable pour les deux sites et coûte 4€. Un petit film est présenté à Trinidad pour expliquer le contexte des missions. Une fois sur le site, plus aucune explication. Spectacles sons et lumières deux fois par semaine, qui vaut le coup semble-t-il. Pour se rendre à Jésus (ça vaut le déplacement), nous avons pris un taxi partagé (10€ À/R mais nous nous sommes un peu fait avoir).
  • Aller au Brésil : il est possible de visiter les missions puis de se rendre directement à Foz de Iguazu en une journée. Partir tôt le matin et confier des bagages à la réception du site. Puis prendre un bus pour Ciudad Del Este au niveau de la route (la ou le bus d’Encarnacion vous aura déposé) puis de passer la frontière Paraguay-Bresil. Attention, il n’y a plus de bus après 18h pour ce trajet cependant.

Anne-Cha & Clément

2 réflexions sur “Escale surprise au Paraguay : les missions Jésuites

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s