Crazy Bangkok

Après 11h de bus depuis Chiang Mai, nous arrivons très tôt le matin à Bangkok et trouvons la motivation pour entamer la visite. C’est parti pour 3 jours bien chargés dans la folle capitale thaïlandaise ! Découvrant la ville un peu après tout le monde, nous avons très largement profité des conseils et bons plans de nombreux voyageurs rencontrés sur notre route pour concocter notre programme du weekend.

ÉCUMER LE BANGKOK HISTORIQUE

Ne souhaitant pas visiter le « Louvres thailandais » qu’est le palais royal (avec un bouddha d’émeraude en guise de Joconde), nous avons filé vers le temple « Wat Pho » situé non loin et qui est principalement connu pour son bouddha couché. Ce dernier mesure 43 mètres de long pour 15 mètres de haut et semble presque à l’étroit dans son joli pagode ! Nous passerons une bonne heure et demie à visiter les autres bâtiments du site, nous perdant dans les allées désertes (à 8h du matin il n’y avait personne), admirant ses statues chinoises et ses bouddhas alignés et tentant de déchiffrer des fresques murales aux allures de cours d’anatomie

Nous assisterons également à la prière matinale des moines. Sympa mais il faut avouer que nous n’y avons pas compris grand chose !

Juste en face se trouve le Wat Arun, accessible en bateau taxi. Nous y ferons très rapidement le tour puisque celui ci est en travaux.

La suite de notre itinéraire sera repris en main par la très sympathique gérante du café Siriwan (près de Chinatown) qui nous conseillera de terminer notre journée par :

  • Le marché aux fleurs où l’on retrouvera les petits bouquets laissés en offrande sur le fronton des temples.
  • Le Wat Suthat : pour le coup merci à la gérante du café car on ne l’avait pas du tout en vue et, au final, c’est un de ceux que nous avons préféré. Nous assisterons à la prière des fidèles qui, étrangement, rappelle le rite musulman… à creuser !
  • Le Giang swing : une sculpture religieuse sans intérêt particulier.
  • Le Golden mount (aussi appelé Wat saket) : perché sur une colline d’ou nous profiterons d’une très belle vue sur Bangkok !

Au final, nous avons été très agréablement surpris par notre visite du centre historique de Bangkok. Ce dernier étant rarement mis en avant dans les récits de voyageurs au détriment des activités nocturnes en tout genre 😉 !

PROFITER DU QUARTIER MODERNE

Nous en avions eu un aperçu depuis le Golden Mount et avons naturellement poursuivi notre visite jusqu’au quartier moderne de la ville où poussent de nombreux buildings ! Devant réaliser quelques emplettes, nous nous dirigeons vers le centre commercial MBK Center où nous trouverons notre bonheur (un téléphone, une housse pour tablette, une carte SD, … ). Nous déjeunerons également sur place, le dernier étage du building étant occupé par des stands de nourriture. C’est sensé être délicieux mais nous n’avons pas dû choisir les bons plats… dommage  😉 !

À quelques pas de là, nous ferons également un tour à la Maison Jim Thompson, construite en 1950 par un américain (Jim Thompson justement !) qui fit fortune dans le commerce de la soie. Ses 6 maisons traditionnelles thaïlandaises, aménagées dans un beau jardin tropical, ont été transformées en musée, où s’exposent de superbes collection de meubles, céramiques et sculptures. Étonnant de voir que les Américains peuvent avoir du goût (en particulier après avoir côtoyé ceux de Khao San Road – voir plus bas 😉 ).

Toujours dans la partie moderne, le parc Lumphini, en plein coeur du centre d’affaires, offre un bon bol d’air frais le week end. Il est très agréable de s’y promener et d’y regarder les sportifs du dimanche (peu présents !) et les animaux locaux (oiseaux, varans, tortues,  …).

CHINER DANS CHATUCHAK

Dans le quartier de Chatuchak, à environ 30 minutes en bus du centre historique, se trouve le Marché de Chatuchak, ouvert uniquement le samedi et le dimanche. Ça tombe plutôt bien, puisque nous passions le week-end à Bangkok ! Le marché est connu pour être le plus important d’Asie du sud-est mais, comparé à celui d’Otavalo en Equateur, nous n’avons pas vraiment été conquis.

Si, sur le papier, on y trouve à peu près de tout (céramiques, sculptures, fleurs, textile, fruits secs, livres, accessoires, animaux, etc.), la grande majorité du marché à été cannibalisée par des stands de souvenirs pour touristes. Bref, à voir pour acheter des bracelets et des t-shirts mais si vous voulez voir des animaux et de l’artisanat plus authentique, prenez un billet pour Quito 😉 !

ASSISTER A UN MATCH DE BOXE THAI

Nous ne pouvions passer à Bangkok sans aller voir un match de boxe thaïlandaise. Tous nos amis nous l’avait recommandé (bon beaucoup nous avaient aussi recommandé les pingpong shows donc hum…) et un conseil de dernière minute (merci Maud & Kader) nous a même permis d’en profiter sans dépenser un seul bath ! En effet, la chaîne TV « channel7 » organise chaque dimanche après midi une série de matchs (5 combats) qu’elle diffuse en direct et il est possible d’y assister gratuitement.

La salle n’est pas grande mais bondée et chauffée à bloc et les vingt et quelques occidentaux empilés dans leur tribune se font, pour une fois, tout petits ! Le spectacle commence tout d’abord autour du ring : entre l’entourage surexcité des boxers, l’hypnotique musique rituelle diffusée pendant les matchs et les bookmakers qui gèrent leur business via un obscur langage de signes. Les 5 matchs se dérouleront selon un rythme inégal mais chacun réservera au moins un round de pure folie.

En point d’orgue : un superbe combat qui se concluera par un KO très impressionant. Et dans tout ça,  nous sommes passés deux fois à la TV : « coucou maman ! » 😉

DECOUVRIR LES CHAUDES NUITS DE BANGKOK (mais pas trop)

Nous avons fait honneur à la légendaire animation de la ville et sommes donc sortis chaque soir. Nos impressions sur les quartiers visités :

  • Khao San Road : le plus proche de notre hôtel et donc naturellement celui où nous avons passé deux soirées. L’ambiance y est très occidentale avec une flopée de bars sportifs et de stands de rue (falafels, Pad thaï et insectes).  C’est l’endroit où aller pour croiser des caricatures de touristes pseudo-backpackers revenant des îles du Sud…
  • Pat Phong : le même en plus sulfureux… Ici les gogo bars sont rois et l’on choisit la marchandise qui s’expose en terrasse. Nous y prendrons un verre en prenant bien soin de ne pas entrer à l’intérieur et observerons le jeu des rabatteurs et des clients. Premières conclusions : les chinois semblent bien aimer les ladyboys et les « têtes blanches » les jeunes thaï. Quant aux vendeurs de rue, ils proposent toutes sortes de services, les moins répugnants d’entre eux faisant intervenir des balles de pingpongs. Bref ça va 30 minutes mais pas plus !

 

QUELQUES INFOS PRATIQUES

  • De Chiang Mai à Bangkok : nous avons opté pour le bus de nuit (compagnie Bangkok Bus Line) réservé via le site 12go. Compter 11h de trajet pour 15€/personne en bus de type « siège »  (mais plutôt confortable, de type VIP) et buffet à 1h du matin
  • Hébergement à Bangkok : sur les bons conseils de Mai & Mickael (des voisins et collègues croisés à Luang Namtha), nous avons séjourné à Baan Nampetch Hostel, dans le quartier de Khaosan (au calme !). Compter 20€/nuit avec climatisation, sdb partagée et petit déjeuner. Les gérants sont très sympa et donnent de bons conseils !
  • Boire un verre : il y a de très bons cocktails à Hippie de Bar (situé sur la rue Khao San). Bonne ambiance. Compter 2,3€/verre en happy hour.
  • Box thaï : la chaîne 7 propose des matchs de box thaï gratuite le dimanche après midi, à 13h00. C’est très vite complet, mieux vaut s’y rendre pour midi. Ambiance assurée !
  • Marché de Chatuchak : un des plus grands marchés d’Asie du Sud Est ouvert le week end, divisé par sections (souvenir, textile, vaisselle,…). Pour s’y rendre depuis Khaosan, prendre le bus n°3 ou 454 (30 minutes de trajet). On retrouve essentiellement beaucoup de souvenirs !
  • MBK Center : depuis Chatuchak, possibilité de s’y rendre en métro (arrêt Siam). L’étage 7 regroupe le ‘food island’ –> recharger une carte puis choisir son repas dans une multitude de stand. On aime le principe et c’est plutôt bon ! Les autres étages sont dédiés aux mobiles, accessoires, bagages,… .
  • Jim Thompson House : Compter 3,8€/personne avec visite guidée. Les maisons Thaïlandaises sont superbes et l’intérieur très joliment décoré.

Anne-Cha & Clément

Une réflexion sur “Crazy Bangkok

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s