Koh kood, la fin avant la fin

Comme évoqué lors de notre séjour à Port Barton, nous étions depuis quelques temps à la recherche d’une petite île pour finir notre séjour près de l’eau et profiter d’un confort dont nous nous étions trop souvent privés durant ces 8 mois. La bonne nouvelle de voir Fabrice nous rejoindre pour nos dernières semaines à Sumatra nous a donné l’occasion de réviser ce programme et nous nous sommes donc retrouvés, sur le sable, à savourer la fin de notre voyage avant même en avoir réellement terminé !

ON IRA TOUS AU PARADIS

Nos modèles en terme de petites îles paradisiaques mais « tout confort » sont les Îles Gili où nous avions passé 3 jours mémorables en 2014 à l’occasion de notre second séjour en Indonésie. Nous avons donc longuement scruté la carte du Sud Thaïlandais pour dénicher un petit coin de paradis et avons finalement abouti sur l’île de Koh Kood, située à proximité des côtes cambodgiennes où nous venions de passer une petite semaine.

Contrairement à la grande majorité des îles Thaïlandaises, Koh Kood est encore préservée du tourisme de masse et était largement inconnue du grand public avant d’apparaître dans la rubrique criminologie des quotidiens français

Si l’île est bien plus développée que Koh Ta Kiev, ses longues plages de sable fin sont presque aussi désertes, ses eaux tout aussi chaudes et claires et les resorts (assez chics et rarement bétonnés) bien intégrés au paysage ! À titre d’exemple, peu d’îles dans le pays peuvent se targuer d’accueillir leurs visiteurs sur le débarcadère d’un charmant village de pêcheurs !

Bref, si vous cherchez un petit coin tranquille où couler des jours heureux sur le golfe de Thaïlande, vous l’avez trouvé !

SEA, SUN AND BADMINTON
Séjournant, pour une fois, dans un « complexe » plutôt chic, nous en avons profité pour ralentir le rythme et tenter de faire des provisions de bronzage avant la mousson Indonésienne !

Nous ne serons pas non plus complètement inactifs ! Durant ces 4 jours sur Koh Kood, nous explorerons la mangrove voisine en kayak, remontant la rivière jusqu’à une petite cascade, atteindrons à scooter le bout de la route et son lagon au milieu duquel se trouve un petit village sur pilotis, ferons quelques brasses dans les différentes plages du sud (toutes plus belles les unes que les autres), sauterons dans l’eau translucide depuis d’interminables pontons de bois – véritables signatures de l’île, …

…, observerons le ballet des aigles de mer se disputant leurs poissons au dessus des palmeraies, découvrirons les fonds marins avec nos masques (peu de coraux mais de beaux bénitiers), jouerons au badminton sur la pelouse de notre resort, admirerons le coucher de soleil depuis nos transats au bord de la plage, nous régalerons chaque soir de plats thaï dans le petit restaurant voisin de notre bungalow (enfin 20min à pied tout de même !) et rivaliserons de mauvaise foi à l’occasion de nos parties de cartes quotidiennes !

Cela aurait été une excellente façon de clôturer notre périple mais le mieux dans l’histoire c’est que nous n’en avons pas encore terminé ! Nous quittons donc Koh Kood, remontés à bloc à l’idée de retrouver l’Indonésie et ses aventures (ce sera notre troisième séjour !).


QUELQUES INFOS PRATIQUES

  • De Sihanouk Ville (Cambodge) à Trat (Thaïlande) : la frontière Hat Lek | Cham Yeam est bien ouverte et permet d’accéder sans soucis d’un pays à l’autre. Depuis Sihanouk Ville, prendre un bus jusque la frontière de Koh Kong, Cham Yeam (7,20€ 4 heures de trajet). Faire les formalités à chaque poste (cela va vraiment vite car il n’y a pas grand monde qui emprunte cette route). Puis prendre un mini van (juste après le poste de frontière, à 2 minutes à pied !) jusque Trat (3,20€/personne, prix fixe, pour 1h30 de trajet).
  • Trat : les bateaux pour Koh kood partant seulement dans la matinée,  il est d’usage de passer une nuit à Trat. Et ce n’est pas un supplice ! La ville est assez agréable et située à proximité d’un joli lac ou l’on croise beaucoup de cyclistes. Nous y avons observé beaucoup d’oiseaux dont des cigognes avant d’être forcés à rebrousser chemin par une meute de chiens enragés (oui oui !). Nous avons séjourné à NP Guesthouse,  propre et tranquille pour seulement 6’5€ pour une petite chambre avec sdb rudimentaire. Le voisin (magasin de tatouages) vend des tickets pour Koh kood.
  • Accéder à Koh Kood : des bateaux (Koh Kood Princess ou Koh Kood Express) partent à midi de Trat. Compter 1h30 de bateau pour 10€/personne (free pick up à la Guesthouse). Le retour se fait à 10h depuis Koh Kood (possibilité d’être déposé à la station de bus de Trat gratuitement).
  • Resort à Koh Kood : nous avons séjourné à Dusita Resort. Le bungalow avec sdb privée et terrasse est à 39€/nuit (+4,5€/petit déjeuner). Café, thé et toasts jusque 10h gratuitement. Tous les bungalows donnent sur un grand jardin, juste à côté de la plage. Des transats sont mis à disposition pour profiter de la mer ainsi que des raquettes de badminton.
  • Restaurant : le restaurant Chiang Mai, situé à 20 minutes à pied de Dusita propose d’excellents plats Thaïlandais, avec des portions très très généreuses et bon marché vis a vis du reste de l’ile (0,5€ par riz, 2,5€ à 3€ pour du poulet cuisiné à la coco ou noix de cajou) ! Nous y avons dîné chaque soir tellement c’était bon 🙂 .
  • Kayak : la location de kayak coûte ~8€/jour. Depuis Dusita nous avons pu facilement accéder à une cascade et à différentes plages.
  • Scooter : la location de scooter coûte ~8€/jour ou 5€/demie journée. La route est en bonne état mais avec pas mal de montées (et donc de descentes !).Anne-Cha & Clément

2 réflexions sur “Koh kood, la fin avant la fin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s